#Africa Guinee

Africa Guinee
Africa Guinee· il y a 2 mois
@Actualité

Fermeture de la ferme d'Elhadj Asény : Des milliers de volailles en "péril"…

Fermeture de la ferme d'Elhadj Asény : Des milliers de volailles en "péril"…

0

CONAKRY-La saisie de la ferme avicole de l’opérateur économique guinéen Elhadj Alsény Barry, continue de défrayer la chronique. Des ‘’conséquences’’ désastreuses se profilent à l’horizon pour cet homme d'affaires si rien n'est fait !

Joint au téléphone par Africaguinee.com, Diallo Boubacar, expert en Développement durable et gérant de cette ferme avicole, a déclaré que les conséquences de la fermeture de cette ferme est néfaste.

 ‘’Nous avons ici à peu près 50 mille têtes de volailles et nous employons une quarantaine de personnes. Ce sont des emplois directs sans compter les emplois indirects. Une fermeture de ce lieu ne serait-ce que partielle serait lourde de conséquences. Nous sommes pour le moment en train de faire le constat et en cas de fermeture on pourra perdre des centaines de millions de franc guinéen’’ a regretté cet expert en développement durable.

Le gouvernement reproche à l'opérateur économique Elhadj Alény Barry d'avoir violé les clauses contractuelles du bail qu'il a signé avec l'Etat. En 2011, un décret a été pris pour rattacher la ferme avicole de Diumaya bâti sur 15 hectares, dans le portefeuille de l'Etat.

 ‘’En ce qui concerne le respect ou non des clauses du contrat, c’est mon patron Elhadj Alseny Barry qui avait pris des engagements avec l’Etat. Je ne saurais vous répondre sur cette question. En attendant on vient de nous donner l’accès (mercredi 25 Novembre, 12 h 30mn, ndlr), pour nourrir la volaille’’ nous a révélé Boubacar Diallo, qui regrette la présence massive des forces de l’ordre aux abords de la ferme de Dioumaya dans la préfecture Dubréka.                  

’En attendant c’est la police qui est là (…), pour ce mercredi il y a aussi des directeurs préfectoraux et des élus locaux de cette même circonscription’’ dit-il.

Plusieurs responsables de l'administration locale de Dubréka ont reçu l'ordre le lundi dernier de se rendre à Dioumayah dans le but de procéder à la fermeture de la "ferme Malaisie" d'Elhadj Alseny Barry. Les autorités reprocheraient à cet opérateur économique de "non-respect" des clauses contractuelles et d'un refus de libérer les lieux.

Dossier à Suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13