#Mosaique Guinée

Route le Prince: l’appel à manifester de l’UFDG et l’ANAD transformé en une journée ville morte

Route le Prince: l’appel à manifester de l’UFDG et l’ANAD transformé en une journée ville morte

0

En ce jour d’appel à manifester de l’alliance UFDG-ANAD pour exiger la libération sans délai, de ses cadres et militants, le constat sur le terrain révèle que les citoyens vaquent librement à leurs occupations et semble donc être ignoré à maints endroits de la capitale.

Dans la plupart des quartiers traversés par une équipe de reportage demosaiqueguinee.com, à quelques exceptions près, toutes les boutiques sont fermées.

À Cosa par exemple, sous l’œil vigilant des agents des forces de défense et de sécurité, contrairement aux autres quartiers, les citoyens exercent leurs activités comme si de rien n’était.

La circulation est fluide et quelques boutiques aussi sont ouvertes. Le petit marché de la localité connait également son ambiance habituelle.

À la cité Enco 5 jusqu’à Wanindara, dans la commune de Ratoma, la majeure partie, des boutiques sont fermées. Des agents des forces de l’ordre sont déployés tout au long du tronçon, pour tuer dans l’œuf, toute velléité de troubles à l’ordre public.

À Hamdallaye-Pharmacie, une manifestation spontanée a éclaté entre forces de l’ordre et jeunes de la localité lors du passage de notre équipe de reportage.

Il faut faire remarquer en outre, qu’à Wanindara, des signes d’une possible altercation entre forces de l’ordre et jeunes de la localité étaient perceptibles.

MohamedNana & AOB