#Orange Football Club

Cameroun : Conceiçao agacé par les «blessures» de Jean-Pierre Nsamé

Cameroun : Conceiçao agacé par les «blessures» de Jean-Pierre Nsamé

0

Depuis son arrivée à la tête des Lions Indomptables du Cameroun, Antonio Conceiçao a convoqué Jean-Pierre Nsamé trois fois. Et l’attaquant de Young Boys n’a jamais répondu présent à l’appel.




A chaque convocation, la même chanson. Quand ce n’est pas une blessure, c’est une affaire personnelle. Toujours est-il que cela survient toujours la veille d’un rassemblement de l’équipe nationale. Pour la troisième fois depuis l’arrivée d’Antonio Conceiçao à la tête des Lions Indomptables, Jean-Pierre Nsamé n’a pas dérogé à la règle. Convoqué en vue du match amical qui oppose le Cameroun au Japon ce vendredi, le joueur de Young Boys a déclaré forfait pour cause de blessure. Nsamé se serait blessé après avoir donné la victoire à son club en championnat dimanche. La veille du début du stage. Une situation qui préoccupe l’entraîneur portugais. «C’est une réalité en effet ; depuis que j’ai été porté à la tête de la sélection nationale, j’ai convoqué Jean-Pierre Nsamé trois fois. Et à chaque fois qu’il a été appelé, il y a eu un motif de refus soit pour des raisons de santé, soit pour une autre», avoue le sélectionneur.

Même s’il préfère ne pas «faire de jugement» sur un Nsamé avec qui il n’a jamais véritablement échangé, Toni Conceiçao est agacé par ses multiples forfaits qui arrivent toujours avant un rassemblement. «Le fait qu’il ne vienne pas trois fois de suite peut amener à avoir des doutes sur son envie de représenter l’équipe nationale. Je pense dit-il, que c’est au joueur lui-même d’assumer publiquement sa position : soit il veut vraiment jouer pour son pays, soit il ne le veut pas».

Conceiçao : «je vais essayer d’explorer de nouveaux horizons»


Pourtant, à son arrivée dans la tanière, Toni Conceiçao avait été clair. «Les joueurs doivent montrer leur envie de défendre les couleurs du pays, a-t-il lâché. C’est très important pour moi. Si les joueurs n’ont pas ce sentiment de fierté de représenter le pays, eh bien, qu’ils ne viennent pas». Et encore. «Je voulais que Jean-Pierre Nsamé se présente ici au stage pour faire connaissance avec lui et évaluer la gravité de sa blessure. J’ai fais cette demande et jusqu’à présent le joueur n’est toujours pas là». Le technicien n’est pas loin de tourner définitivement la page du meilleur buteur de l’histoire du championnat suisse. «Je vais essayer d’explorer de nouveaux horizons, annonce l’entraîneur. Car à ce poste d’attaquant, on a beaucoup de solutions. A moi de voir comment les exploiter».